jeudi 23 août 2012

"Visa pour Shangaï" de Qiu Xiaolong

"Washington doit ramener la femme d'un passeur chinois, condition exigée par ce dernier pour qu'il témoigne dans un procès contre l'immigration clandestine. Pékin veut sauver la face et le camarade inspecteur Chen, appelé à l'aide par le Parti, doit servir d'interprète et de guide a Catherine Rohn, l'inspectrice américaine envoyée sur place. Mais voilà, la femme du passeur disparaît, et Chen n'entend pas non plus lâcher une affaire en cours pour les beaux yeux du FBI..."

 Mon premier est une enquête que l'inspecteur Chen mène d'une main de maître.
Mon deuxième est une plongée dans la Chine des années 90 et dans son histoire : révolution culturelle, envoi des jeunes instruis à la campagne, et nouvelles évolutions de la société.
Mon troisième est l'écriture agréable et poétique de Qiu Xiaolong.

Mon tout est un très agréable moment de lecture saupoudré de proverbes chinois.

"Un homme est prêt à sacrifier sa vie pour celui qui l'apprécie, et une femme se fait belle pour celui qui l'apprécie."
"La vie est comme l'empreinte laissée par une grue solitaire dans la neige. On la voit un instant, puis elle disparaît."
"Une longue nuit donne le temps de faire beaucoup de rêves."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire